PRI, vivre inspiré par l’amour, la compassion et en connexion

Contre-indications

Contre-indications

Contre-indications pour une thérapie dirigée par un thérapeute P.R.I. en formation.*

Si vous êtes concerné par une ou plusieurs appréciations citées ci-dessous, une certaine prudence s’impose. En effet, il est possible que votre question soit trop complexe ou trop difficile pour un thérapeute PRI en formation. Bien que ces thérapeutes soient déjà d’un niveau très avancé dans leur formation et que Ingeborg Bosch supervise leur pratique professionnelle, il n’en reste pas moins que certaines questions peuvent être très complexes. Le premier thérapeute PRI devrait recevoir son certificat en 2006.

Vous désirez quand même être suivi par un thérapeute en formation, notez clairement le type de contre-indications sur le formulaire de demande de thérapie. Si vous n’êtes pas sûr d’être totalement concerné par une ou plusieurs contre-indications, indiquez vos doutes sur le formulaire. Lors de l’analyse ciblée de votre demande, ces points seront pris en considération. Le thérapeute pourra définir, éventuellement avec l’aide de Ingeborg Bosch, si un thérapeute en formation peut vous aider.
Êtes-vous ou avez-vous été concerné par un ou plusieurs points cités ci-dessous:

  • Automutilation grave et permanente. (s’infliger de sérieuses blessures)
  • Comportement souvent très agressif (choquer verbalement ou attaquer physiquement autrui)
  • Dissociation fréquente ou DIS (perte de la notion du temps, ne plus savoir ce que vous avez fait)
  • Comportement suicidaire grave permanent y compris les tentatives
  • Trouble bipolaire (maniacodépressif)
  • État limite ou troubles de la personnalité “Borderline” Déliresn
  • Hallucinations
  • Psychoses
  • Plusieurs séjours en hôpital psychiatrique
  • Comportement obsessionnel ou compulsif grave
  • Anorexie Mentale
  • Dépendance émotionnelle ou physique envers des parents / des tuteurs
  • Utilisation prolongée de benzodiazepines (par exemple le Xanax) prescrits contre l’anxiété
  • Passé conflictuel avec des thérapeutes
  • Accoutumance grave. (par exemple la toxicomanie)

Si vous vous reconnaissez dans l’un ou dans pIusieurs points, envisagez de consulter un thérapeute expérimenté (une thérapie ciblée sur la difficulté réelle du client ou une psychothérapie basée sur une analyse psychologique). Vous pouvez lui demander s’il veut éventuellement diriger la thérapie en s’inspirant des livres de Ingeborg Bosch.

Vous voulez néanmoins connaître les possibilités de thérapies par un thérapeute P.R.I. en formation, notez très clairement vos contre-indications sur le formulaire de demande de thérapie!

* Les thérapeutes P.R.I. en formation n’ont pas encore leur certification de thérapeutes P.R.I., mais sont à un niveau trés avancé dans leur formation et leur propre processus P.R.I. ce qui leur permet de traiter un grand nombre de questions.